14650623_1172496052845379_7070257139851639727_n

Le président Rwandais, Paul Kagamé achevé sa visite de travail de 24 heures entamée les 27 et 28 octobre à Brazzaville, en République du Congo.

Malgré les violences qui ne cessent de s'aggraver dans le département du pool (sud du congo), Denis Sassou Nguesso ne semble pas plus préoccuper à résoudre une crise interminable dans son propre pays que de se donner pour priorité une crise qui sévit dans la sous région d'Afrique centrale avec notamment, la secte Boko Haram. Et, cela n'a sans doute pas empêcher le président congolais d'acceuillir convenablement et chaleureusement son homologue rwandais.

De l'autre côté, à l'assemblée nationale, les députés congolais voulaient en savoir davantage sur la situation sécuritaire et humanitaire dans le département du Pool secouée par des violences depuis un certains temps. Ceux ci ont interpellé le gouvernement dirigé par le Premier ministre Clément Mouamba afin, de savoir ce qui se passe exactement dans cette partie du pays. Les députés semblaient partagés sur les solutions proposées par le pasteur Ntoumi, qualifié de terroriste au même titre que Boko Haram par le gouvernement de Sassou Nguesso.

 

14568003_1172495896178728_2524647621969888086_n

 

 Au cours de son périple brazzavillois, le Chef d'Etat Rwandais a eu des entretiens, en tête-à-tête et un large échange sur des questions bilatérales, internationales et surtout sur les crises dans la sous-région d'Afrique centrale, avec le président Denis Sassou Nguesso.

AU PLAN BILATERAL

Les deux chefs d'Etats ont convenu de consolider une dynamique en vue d'une coopération plus ciblée et concrète pour le bien szq peuples rwandais et congolais.

Le président Denis Sassou N’Guesso a renouvelé au Président Paul Kagame, ses félicitations pour son action en faveur de la modernisation et du développement du Rwanda.

De son côté, le président Paul Kagamé a loué les actions entreprises par le Président Denis Sassou N’Guesso, pour favoriser la paix et le dialogue au congo et en République Démocratique du Congo.

 

AU PLAN SOUS REGIONAL

- Les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur préoccupation face à la recrudescence des violences en république Centrafricaine et, ont exhorté les partenaires à apporter leur appui multiforme aux autorités centrafricaines.

- Ils ont également réitéré leur attachement à l’intégration sous régionale et régionale, afin de favoriser le développement et la libre circulation des personnes et des biens, conformément à l’Agenda 2063.

Les deux présidents ont salué le lancement du Passeport africain en juillet dernier à Kigali, à l’occasion du 27ème Sommet de l’Organisation continentale.

 

AU PLAN INTERNATIONAL

-Les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur solidarité à tous les pays touchés par la barbarie et la violence aveugle des groupes terroristes et, ont réaffirmé leur engagement à lutter contre ce fléau, avec l’ensemble de la Communauté internationale.

- Ils ont salué la ratification de l’Accord de Paris sur le climat par les principaux pays industrialisés et, ont souhaité que la prochaine que la prochaine COP22 prévue en novembre 2016 à Marrakech, au Maroc, renforce la dynamique impulsée à Paris.

 

 Au terme de sa visite, le président Paul Kagame s'est félicité de son accueil chaleureux par le peuple congolais.